C’est comment ?

« Malossol beach » Ona, jeune prostituée de la planète minière Telucentre découvre qu’Ilo, un de ses clients, est un artiste qui s’ignore. À son insu elle décide d’inscrire son oeuvre, un bonsaï au tronc façonné à l’image d’un vieux mineur, au concours du comité des arts de la fédération. Le prix en est une résidence d’artistes dans un paradis au nom d’Hysperia, une planète que se partagent de riches excentriques pratiquant l’otium et de petits cornichons télépathes.

« Ouessant Terrae » C’est le périple d’un groupe de cinq parisiens, le temps d’un week-end en Bretagne insulaire. Dans le cadre d’un festival à Ouessant, Ils seront confrontés, aux éléments déchaînés, à de mystérieux tags, aux sirènes, à la vendetta, à l’alcool, au végétarisme, à la mérule, aux algues bleues et aux bretons… Bref à l’île et son inquiétant confinement. Evidemment, tout cela finira mal.

Pascal Valty a dessiné des dizaines de planches pour « Psikopat », un torchon alternatif qui a pollué le cerveau de notre belle jeunesse pendant des décennies. Vu que ce pauvre auteur, très mal payé au demeurant à sué sang et eau pour arriver à un si piètre résultat, peut-être qu’un jour le comité éditorial de la Valtynière, dans son infinie mansuétude, décidera d’en faire un album…